Newsletter Marketplaces Février 2021

Edito

Comme chaque année la Fédération e-commerce et vente à distance (FEVAD) a publié son bilan de l’année 2020.

 

Les chiffres clefs à retenir : CA e-commerce 112 milliards d’euros en 2020, en hausse de 8,5%, +32% pour la vente de produits, la part du e-commerce est maintenant de 13,4%. versus 9,8% en 2019 et les places de Marché ont progressé de +27% soit deux fois plus vite qu’en 2019…

 

Les autres sujets du mois : le score des sites le plus visités des soldes d’hiver, le e-commerce en B2B vecteur de croissance à ne pas oublier non plus et des informations sur le marché du textile, du vin, du bio, des compléments alimentaires…et toujours de la place des Marketplaces dans ces différents sujets.

 

Bonne lecture

Les articles à la une :

Retail: Comment la Covid a rebattu les cartes

« L’étude révèle que le chiffre d’affaires en ligne a progressé de 6 % en 2020 et (8 % pour les marketplaces). « 

Et le modèle Marketplace représente 15% des achats e-commerce….
Pour une PME c’est un canal de vente comportant beaucoup d’avantages pour tester le marché sans investissement important.

Source emarketing, lire l’article complet  

Le complément alimentaire a de belles perspectives de croissance en 2021

Le secteur du complément alimentaires a de belles perspectives de croissance en 2021 malgré sa chute inédite sur 2020 de moins 1.2%.

 

Ce recul, toutefois limité, s’explique par l’effondrement des ventes des segments minceur, solaire et plus globalement beauté sur l’ensemble des circuits du a la crise du COVID. En effet, les femmes et les hommes sortant moins, ceux-ci ont moins pris soin de leur apparence.

Source TradeBooster lire l’article complet  

Covid-19 : Quel impact sur le e-commerce b2b ?

On oublie souvent que le modèle Marketplace progresse fortement en B2B et là aussi le COVID a permis une accélération de la transformation des comportements d’achat en entreprise.
Source comarketing-news.fr : lire l’article complet 

 

De plus le e-commerce B2B est un marché générant un CA 1.5 fois plus élevé que le B2C et qui, en France, est très en retard versus nos voisins Anglais et Allemand ou il pèse environ 4 fois plus.

Orange Business l’a bien compris en lançant son service de Marketplace B2B

Source ZDNet , lire l’article complet 

Bilan du e-commerce en 2020 : les ventes sur internet atteignent 112 milliards d’euros grâce à la digitalisation accélérée du commerce de détail"

Le secteur du e-commerce (produits et services) a atteint 112 milliards d’euros en 2020, en hausse de 8,5% sur un an :
· La hausse des ventes de produits sur internet est estimée à +32%
· Le e-commerce représente 13,4%. versus 9,8% en 2019
· Les places de Marché ont progressé de +27% soit deux fois plus vite qu’en 2019 et représentent 15% du volume total des sites du panel.
(Bilan de l’année 2020 FEVAD)

La répétition fixant la notion, je vais encore le dire, en 2021, être sur les Marketplaces n’est plus une option pour une PME car ce canal peut générer simplement entre 5 et 30% de CA additionnels 😉

Source FEVAD, lire l’article complet

Rakuten France deuxième plus forte progression du classement FEVAD et Médiamétrie des sites de #Ecommerce en Q4 2020

Une progression bien méritée pour une équipe qui fait ses meilleurs efforts pour accompagner ses vendeurs

Source Linkedin, lire l’article complet  

Vivino boucle un tour de table de 155 millions de dollars pour doper les ventes de vin en ligne

Le e-commerce dans le monde du Vin représente actuellement seulement 2% du volume d’affaire versus les 13.4% en moyenne sur les autres secteurs. Un marché en pleine accélération qui attire les investisseurs :
« Dans un contexte de crise sanitaire favorable à l’e-commerce alimentaire, Vivino veut asseoir sa position. Les ventes d’alcool en ligne, encore très minoritaires, ont considérablement augmenté depuis le début de la pandémie. Selon Vivino, elles dépasseront les 40 milliards de dollars d’ici 2024. Uber ne s’y trompe pas : le géant du VTC vient d’annoncer le rachat de Drizly, qui avait levé 50 millions de dollars l’été dernier, pour 1,1 milliard de dollars »

Et là comme ailleurs les PME pionnières seront les mieux placées pour profiter de cette croissance…

Source L’USINEDIGITALE, lire l’article complet  

Livraison éco-responsable : le comparatif des solutions

Le COVID a indéniablement changé les habitudes d’achat des Français, il y a une forte demande de consommation « saine » et « écoresponsable » qui s’est clairement accélérée en 2020.

 » Le choix d’une livraison plus respectueuse de l’environnement devient un argument pour les acteurs du commerce. » alors un petit comparatif des offres proposé par Sarah N’tsia du JDN

Source JDN, lire l’article complet 

Amazon, Cdiscount… Le commerce en ligne envahit le marché alimentaire bio

« Le bio attise les appétits. Et pour cause :le marché français des aliments issus de l’agriculture biologique pesait 11,3 milliards d’euros en 2019, soit une progression de 13,3 % par rapport à 2018, selon une récente étude de l’Agence Bio et Les Échos. « Depuis 2013, le marché bio progresse en moyenne de 1,3 milliard d’euros par an », souligne le rapport, au point qu’en 2025, il « pourrait atteindre 22 milliards d’euros ».

Une analyse de Moran Kerinec dans Reporterre, le quotidien de l’écologie que je partage entièrement.
Maintenant la question reste, en tant que PME comment profiter de cette croissance, sujet que nous avons abordé dans notre article : « PME, profitez du « boom » du e-commerce alimentaire »…

Source REPORTERRE, lire l’article complet 

Amazon rachète une startup pour concurrencer Shopify sérieusement

Le modèle Shopify qui pour rappel est une solution Saas de e-commerce inquiète depuis quelque temps le géant Amazon…la riposte du géant vient d’arriver….

Source PRESSECITRON, lire l’article complet

Vente de textile : quelles tendances en 2021 ?

« 2020 aura été l’une des pires années pour la vente de textile avec une un recul estimé de son chiffre d’affaires de l’ordre de 17% (selon l’Institut de la mode IFM) et en 2021 : quelles sont les tendances ?

En synthèse :
· Un impact durable sur les comportements d’achat ;
· Comprendre les codes et donc les facteurs clefs d’achat sur internet ;
· Une stratégie de vente digitale 2021 pour les PME impactant leurs organisations ;
· Un incontournable en 2021 pour une PME dans une stratégie omnicanal : les Marketplaces.

Source JDN/TradeBooster, lire l’article complet

Conso : Acheter made in France, c’est « un engagement citoyen global… »

Une nouvelle place de marché : MonachatFrançais.fr

« Le succès des produits made In France ne cesse de grandir depuis quelques années. Acheter Français est un engagement citoyen global, qui rassure le consommateur sur la composition de ce qu’il achète, et lui permet de soutenir des entreprises françaises. Le confinement du début de cette année 2020 a rappelé aux Français l’importance de soutenir les artisans, les commerçants et les entreprises locales », expliquent Camille Hourdé et Jonathan Bernard

Nous leurs souhaitons un bon lancement 😉

Source dis-leur, lire l’article complet

SEO et soldes d'hiver : quels marchands arrivent en tête ?

C’est impressionnant !!

 

Les 10 sites ayant eu la meilleure performance en SEO sur Google sur les soldes d’hiver ont tous adopté le modèle Marketplace… Modèle qui a eu sur 2020 une croissance de +27% (FEVAD).

 

Une PME ne peut plus aujourd’hui ne pas étudier ce canal de vente dans sa stratégie 2021.

 

« Au global, Cdiscount se démarque nettement de ses concurrents au niveau du référencement naturel au cours de ces soldes d’hiver. L’e-commerçant reste le plus recherché et ce, tous secteurs confondus. Alors que Cdiscount cumule 9,93% de parts de marché, But, qui arrive en deuxième position, en possède deux fois moins (5,28%). A noter, la belle performance de La Fnac qui gagne quatre places dans le classement en un mois. »

Source JDN, lire l’article complet

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email